Mercedes CLA : Un coupé de grande classe !

La Mercedes CLA a été investie d’une mission : relancer l’image du constructeur allemand auprès des Français, en visant en particulier une clientèle plus jeune. Elle dispose pour cela d’un look proche de la CLS ainsi que de la traction avant des classes A et B. La CLA a beaucoup de succès auprès des entreprises, car ses émissions de CO2 n’alourdissent pas la fiscalité, et elle se montre intéressante en location longue durée (LLD).

La ligne extérieure, un vrai plaisir

Il faut dire que la Mercedes CLA a fière allure. Ses courbes dynamiques font apparaître les traditionnelles classes C et E comme des modèles bien fades. La CLA est un coupé quatre portes, dont la carrosserie alterne des reliefs concaves et convexes, même le capot moteur dispose de bossages. Tout est fait pour que la CLA se démarque des grosses berlines de la classe C, pour un gabarit quasiment identique. Quasiment seulement, car avec ses 4,64 m, elle est légèrement plus longue que ses sœurs de la classe C.

Mercedes-Benz CLA 220 CDI, (C117), 2012

Il ne suffit pas de parler de son allure esthétique pour tout en dire, bien au contraire. Car techniquement parlant, on obtient tout de même un couple de 0,51 m² et par conséquent les consommations parmi les plus performantes du marché des voitures d’autoroute. Nuls doutes que l’aérodynamisme de sa carrosserie lui permet d’arriver à ce résultat. Et si vous en voulez encore plus, sachez que la CLA 180 BlueEfficiency Edition possède un maître couple de 0,49 m².

Cette Mercedes  possède une boîte à sept rapports et double embrayage. Ne cherchez pas, elle est la seule de son segment à être équipée ainsi. Le constructeur allemand en a profité pour pousser l’innovation un peu plus loin. Il l’a donc équipé d’un train arrière multiple bras, d’un radar actionnant automatiquement les freins à partir de 7 km/h, et d’un système de régulation de distance et de vitesse. Tous ces équipements très particuliers sont disponibles en option ou en pack.

À l’intérieur de la Mercedes CLA

Comment on devait s’y attendre, les places avant sont accueillantes. Le conducteur et son passager se sentiront dans un confort aussi cosy que sportif, proche de ses grandes sœurs de la classe A. Ne cherchez pas le levier de vitesse, il est actionné grâce a une petite manette située derrière la droite du volant. De là, on peut embrayer les 7 rapports, comme dans une grande berline du constructeur allemand.

Le constat de confort est moins positif lorsque l’on passe sur la banquette arrière, car la Mercedes CLA n’a pas été pensée pour les costauds. On y tient quand même, et l’on se contente de la faible surface vitrée pour admirer le paysage. L’aérodynamisme et les lignes félines sont à ce prix. Il ne faut donc pas s’attendre à une berline pour le transport de passagers, et encore moins à un taxi. On peut plutôt la considérer comme ce qu’elle est vraiment : un coupé 4 portes.

Mercedes CLA intérieur

Les puristes se demanderont comment on a pu obtenir si peu d’habitat dans une traction avant avec moteur transversal. En général ce genre d’architecture permet plus d’espace dans l’habitacle. Sans doute Mercedes a-t-il préféré confiner la cabine pour augmenter le coffre, en lui donnant un volume de 470 dm³.

Le conducteur et son passager avant se trouvent donc face à une planche de bord sportive, dont certaines lignes circulaires rappellent la CLS. L’écran du système de navigation est bien en place, en plein centre de la planche de bord. Tout le monde tombera d’accord devant la qualité des finitions du bandeau en gros plastique, destiné à imiter la couleur de l’aluminium. L’emplacement du levier de vitesse est occupé par des rangements que l’on peut actionner via des petites trappes fort pratiques. Pratique quand tu nous tiens, lorsque ces trappes sont fermées elles deviennent de petites tablettes pour y poser son téléphone ou toute autre chose.

La Mercedes CLA sur la route

Celles et ceux n’ayant jamais piloté de traction avant n’auront aucun problème dans les virages, grâce à la tenue de route. Grandes et petites courbes sont avalées avec précision, le système de freinage fait exactement ce qu’on lui demande. Rien à dire de ce côté-là. Les roues de 16 pouces et la suspension standard chez Mercedes procurent un confort très agréable au pilote et à son passager. Si la boîte de vitesses n’offre pas l’onctuosité d’un convertisseur, le double embrayage permet d’enchaîner les rapports sans aucune secousse. Tous les conducteurs se satisferont des 170 ch. de la Mercedes CLA 220 CDI.

Dans la réalité, la consommation peut se montrer légèrement supérieure aux 4,2 l aux 100 km annoncés par le constructeur allemand. D’après les premiers retours, il faut compter plutôt entre 4,5 et 5 l/100 km. Côté performance on se rapproche beaucoup de ses sœurs de la classe C avec 230 km/h de vitesse maximum, et la même accélération de 0 à 100 km/h.

mercedes_cla-route

Mercedes propose la CLA 220 CDI avec une finition appelée Inspiration, à partir de 37 500 €. N’oublions pas qu’il est possible de rajouter 1400 € de budget pour s’offrir une véritable classe C, plus Mercedes que Mercedes aux dires des connaisseurs. La différence de choix se fera sans aucun conteste possible au niveau de l’allure. Car la CLA attire le regard et une réaction en 3 mots : « Elle en jette ! ». Dans sa version Inspiration, elle comporte une caméra de recul, l’ESP, la climatisation, les rétroviseurs chauffants, le détecteur de pluie et la connexion Bluetooth.

Bien entendu, comme quasiment l’ensemble de la gamme Mercedes, le CLA bénéficie d’une finition « Business », spécialement dédiée aux entreprises, et qui comprend le système de navigation GPS, la climatisation, le régulateur de vitesse, les radars de recul, etc.

Au-dessus, il y a la finition Sensation. On obtiendra en plus la navigation, des roues de 18 pouces et une climatisation bi-zone automatique. Bien entendu, en plus des finitions, il est possible d’équiper sa Mercedes CLA en choisissant différents packs et options.

Une fiscalité maitrisée sur la CLA

Côté fiscalité, la Mercedes CLA n’émet que 102 g/km de CO2 dans sa version 180 CDI, et 109 g/km de CO2 dans la version 200 CDI, ce qui laisse les deux versions en zone neutre au niveau du bonus-malus écologique. C’est un aspect intéressant pour ce segment de véhicule, et une bonne manière pour une société de se faire plaisir avec la dernière de chez Mercedes, tout en allégeant la fiscalité des véhicules. En effet, dans la version 180 CDI, la TVS (taxe sur les véhicules de société) s’élève à 408 € par an sur la 180 CDI et 436 €  par an sur la 200 CDI. Pour l’acquisition de ce véhicule, les professionnels privilégient la location longue durée (LLD), en ce sens où cette formule permet de bénéficier de toutes les opérations d’entretien du véhicule. De plus, une partie des loyers passent en charges d’exploitation dans la comptabilité, ce qui a pour effet de réduire le bénéfice, et donc l’impôt sur les sociétés.

N’hésitez pas à nous solliciter pour toute demande de renseignements sur les offres LLD.