L’autopartage en entreprise: un système d’avenir ?

L’autopartage en entreprise est un système consistant à mettre à la disposition des salariés une flotte de véhicule pour une utilisation ponctuelle. Ce système s’adresse aux employés qui n’ont pas besoin d’une voiture tout les jours mais de manière occasionnelle.

Ce concept tire particulièrement parti des avantages de la location longue durée.

Grâce a leur savoir faire, les experts en LLD peuvent mettre en place une solution complètement externalisée de flotte de véhicules en autopartage.

Ce principe moderne de mettre en commun des voitures, parfois entre plusieurs entreprises, est dans la même mouvance que l’autolib. Cela permet d’économiser de l’argent en mutualisant le parc automobile et de moins polluer.

L’autopartage connait un succès croissant chez les grosses entreprises

Le partage de véhicules, d’abord plébiscité par les particuliers, est de plus en plus utilisé par les entreprises, plus pragmatiques face aux difficultés actuelles.

Il permet aux employés d’une entreprise de bénéficier d’un moyen de locomotion sur une courte durée pour un coût bien inférieur à celui de remboursement de frais kilométriques, d’une location courte durée ou d’un taxi.

Le concept n’est pas nouveau, beaucoup de grandes entreprises permettent depuis longtemps à leur salariés d’emprunter une voiture de leur parc. Aujourd’hui La différence se situe au niveau de la technologie.

Auparavant, les demandes étaient généralement gérées par des personnes dédiées (Les secrétaires la plupart du temps), ce qui était contraignant, car dépendant de la disponibilité et le bon vouloir de ces personnes. Désormais, de nouveaux outils permettent de faciliter le processus.

Le mode de fonctionnement

Dans la pratique, les grosses entreprises mettent en ligne un système de réservation de voiture sur leur intranet, comme elles le font aussi pour l’utilisation d’autres moyens, telle la réservation de salle de réunion par exemple.

Chaque employé bénéficiaire possède un badge permettant d’accéder à un véhicule en autopartage.

Ainsi il suffit de badger la voiture après avoir fait une réservation pour pouvoir l’utiliser. Une fois arrivé à destination, l’utilisateur peut laisser l’automobile sur place si une station d’accueil est installée (autre site de l’entreprise ou gare par exemple).

Le système est en fait une alternative aux voitures de fonction. Certains métiers auront toujours quotidiennement besoin d’utiliser une voiture.

Un concept particulièrement adapté aux voitures électriques

Les utilisateurs de l’autopartage font en général de courtes distances, inférieures à 40 km. De plus, les destinations sont souvent propices à la mise en place de bornes de recharge électrique.

Ce mode de location est donc tout indiqué pour les voitures électriques.

L’autopartage est encore en phase d’évolution et semble, pour le moment, plutôt indiqué aux grandes entreprises. Ceci dit, il est intéressant de suivre ce mode de service automobile et ainsi voir si il peut être adapté aux petites et moyennes entreprises dans le cadre d’une offre LLD de voitures .